Background
Innovation 18 mai 2016

L’agriculture métropolitaine
nouvelle génération : l’aquaponie

Aujourd’hui, le consommateur favorise de plus en plus la nourriture saine, fraiche et locale. Les entreprises répondent à cette demande en créant des systèmes de production alimentaire dans et autour des villes. L’aquaponie est une technique nouvelle génération d’agriculture métropolitaine, et la toute dernière tentative pour rendre l’agriculture commercialement viable dans les zones densément peuplées. Thomas Zöllner, expert en agriculture métropolitaine, nous présente cette nouvelle façon d’entreprendre.

Qu’est-ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est une méthode « propre et verte » qui consiste à élever des poissons et à faire pousser des plantes ensemble dans un système synergique. Les poissons sont élevés dans des bassins et leurs eaux usées sont surcyclées et utilisées pour les plantes qui poussent dans des conditions contrôlées. Les plantes absorbent les nutriments obtenus à partir des déchets produits par les poissons pour croître. En fait, les deux systèmes profitent l’un de l’autre. Cet écosystème efficace a la capacité de produire plus d’alimentation durable avec moins de ressources, dans un espace plus restreint.

« Le poisson et la pomme de terre vont très bien ensemble », plaisante Thomas Zöllner, « et pas seulement dans votre assiette. Les systèmes aquaponiques ont la capacité unique de produire aussi bien du poisson que des plantes toute l’année, et de les proposer sur le marché le jour même de leur récolte. Cette méthode de culture présente des avantages environnementaux, sociaux et économiques. »

Les start-ups émergent par centaines

Phénomène de mode, ou innovation durable

« Nous vivons une période fascinante », continue Thomas Zöllner. « J’ai travaillé dans ce secteur toute ma vie, mais je n’ai jamais vu autant de changement ! Tout mon temps est consacré à cette évolution. J’ai quitté mon emploi conventionnel afin d’aider les start-ups qui émergent par centaines. Même des personnes qui n’ont jamais exercé dans ce secteur y croient, et se lancent dans la production d’aliments locaux. Ils sont souvent idéalistes et très enthousiastes. Au début, ils reçoivent beaucoup d’attention des médias. Une ferme a même reçu 250 appels de journalistes pendant sa première année ! Mais après quelques temps, la nouveauté s’estompe. Ils ont alors besoin d’aide pour savoir quoi planter et comment, et pour acquérir une viabilité commerciale. Je suis convaincu que cela va marcher. »

Une bonne solution

Aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Asie, en Europe, cette nouvelle méthode de culture apparaît partout. Mais permet-elle de générer un chiffre d’affaires suffisant ? Thomas Zöllner : « Aujourd’hui, lorsque vous lancez une activité perturbatrice, elle doit être attractive et générer plus de marge que la production conventionnelle. Les gens sont prêts à payer plus pour des produits biologiques parce qu’ils reçoivent une valeur ajoutée. Ce nouveau système très efficace a ce qu’il faut pour être le Bio 2.0 ! Des aliments frais, sains et locaux.

“Ce système a ce qu’il faut
pour être le Bio 2.0 !”

Le produit est l’argumentaire commercial. Nous importons beaucoup de poisson, alimenter le marché avec un produit protéique attirant et produit localement semble donc une bonne opportunité. Il est un peu plus difficile de se distinguer pour les plantes. Afin de compenser un prix plus élevé, vos produits doivent présenter une valeur ajoutée, un goût ou une qualité uniques, par exemple, ou avoir une histoire. Pour réussir, il est crucial de trouver le bon tandem d’aliments. Je pense que les pommes de terre ont un potentiel énorme pour l’aquaponie. Elles sont sous-évaluées et n’ont pas été conçues pour être innovantes. »

HZPC et l’aquaponie

Lorsque les gens cherchent une nouveauté dans le domaine des produits frais, l’esprit innovant de HZPC attire leur attention. C’est également le cas de l’aquaponie. Il serait intéressant de faire l’expérience de cette nouvelle méthode de culture avec les mini tubercules Perupas. Cela produirait de petites pommes de terre colorées qui peuvent être cueillies sur un plant comme des framboises.